Samedi 25 juillet 6 25 /07 /Juil 16:50
Je vais vous conter comment ma belle et moi avons découvert notre ptit coin d'paradis qu'était ce petit grenier à foin....


C'était me semble t-il un mercredi après midi,pour une fois nous avions echappé aux sempiternelles actes de contritions aux avé Maria et aux prières,donc nous étions libres pour toute l'après midi...Ca c'était appréciable!
En nous ballandant mains dans la mains,amoureuses evidemment,nos pas nous ont emmenés en direction d'une vieille batisse abandonnée depuis fort longtemp apparemment....Un simple rondin de bois glissé entre deux annaux maintenait la porte voutée fermée.Pour entrer il n'y avait qu'à le faire glisser d'un côté ou de l'autre,et bien sur c'est ce que nous avons fait...A 12 ans à peine la curiosité vous démange!
Une fois à l'intérieur notre première idée fut de repartir aussi vite que nous étions entrée,la saleté et la poussière y regnaient en maitre,et toute une famille gigantesque d'araignées avait elue domicile dans chaque recoin,mais bon,puisque nous étions là autant pousser la visite jusqu'au bout....
<<Délice!!! (ça c'est moi),regardes...Une échelle!>>
<<Oui et alors? Une échelle en voilà une histoire!>>
<<Bon sang mais réfléchis donc un peu!! qui dit échelle,dit....Quelques chose en hauteur ou quelque chose de soutrrain....>>
<<Pffff! tu r'gardes trop la télé mon ange!!!>>
Je n'aimais pas ces ptits sous entendus..Puis elle me vexait à la fin à me faire passer pour une andouille! Sauf qu'en l'occurence mon bébé d'amour avait encore une fois raison....Après quelques vingt minutes d'intenses recherches,elle trouva une trappe fermées par une solide planche cloué sur un panneau de bois,obstruant ainsi l'entrée de la trappe.Qu'à cela ne tienne,ma belle entrepris d'arracher comme elle le put,brandissant un barre de fer sortie d'où je ne sais où,elle s'acharna avec patience à retirer cette saloperie de planche....A force de patience elle obtint le résultat souhaité:la trappe était ouverte...Sans plus attendre,elle gravit les quatre derniers chelons de l'échelle,avant même que je n'ai eu le temps de la mettre en garde contre un eventuel danger...
<<Waouhhhh mon délice...Viens...montes...>>
Peu rassurée(j'ai le vertige),et tremblante je montais les bareaux et accédais moi aussi au 1er étage...Là ce fut la stupéfaction totale...C'était certe repoussant de crasse,mais l'endroit semblait presque magique,irréel...Le soleil passait à peine à travers les lucarnes qui étaient sur le toit,et c'est ce qui rendait je pense l'endroit si féerique.Une pièce immense avec toute une allée de d'énormes poutre(appelées je crois "hommes debouts") et quelques vieille bottes de foins abandonnées ici et là.Notre imagination debordante et fertile était deja en oeuvre,et toutes les deux imaginions deja toutes ces choses que nous pourrions faire bien à l'abri des regards indiscrets..Nous primes chacune un long baton de bois,nous y attacherent quelques brassées de paille et nous avons confectionné ainsi une espece de balai sommaire mais presque efficace,pour entreprendre un peu de ménage....A bout de souffle(je suis asthmatique) je demandais grace à ma déesse le temps de reprendre un peu d'air.je devais être suffisament mal pour lui fiche la trouille car de suite elle jetta quelques brassées de ce vieux foin et m'ordonna de m'allonger dessus.Cela étant dit,le foin ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour les asthmatiques sévères....Elle me caressait doucement le bras,et instinctivement je "calais" ma respiration sur les allées et venues de ses douces caresses...Ce qui eut pour effet quasi immédiat de me calmer et je pu reprendre une respiration normale et régulière.Ma naiade avait le don de me rassurer,me calmer...Et je l'en n'aimais que d'avantage. Rassurée sur mon sort,elle s'allongea à mes côtés et me dit dans un souffle:
<<Délice?...Tu sais sous la douche l'autre fois...>>
<<Oui ma belle,qu'est-ce qu'il y a?>>
Là je flippais qu'elle me dise qu'elle ne voulait plus de cela entre nous et mentalement j'invoquais tous les saints du paradis (pour une fois qu'ils allaient m'être utiles ceux là!!!) que ce ne soit pas le cas,j'attendais avec anxiété sa réponse...
<<Ben tu vois,je n'arrête pas de penser à ce qui s'est passé,pas toi?>>
<<Si ma belle,moi aussi...Tu n'as pas aimé dis ?>>
<<Ben..Si justement...J'ai honte,mais je veux te demander quelque chose.>>
<<Demandes moi tout ce que tu veux mon ange,vas-y...>>
<<Tu veux bien me faire trembler encore comme sous la douche dis,tu veux bien?>>
Et comment que je voulais bien! 'en bavais déjà de gourmandise...
Je ne lui laissa pas la moindre seconde pour revenir sur sa demande,appuyée sur un coude,j'approchais ma bouche de la sienne et la posais sur ses lèvres rouges au gout de framboise.(.Et je me demande d'où je tiens cette adoration pour tout ce qui est framboise moi!!! cherchez plus doc,on a trouvé!!!),nos langues se mêlèrent quelques minutes dans un passionné baiser,puis mes mains impatientes partirent à la découverte de ce fabuleux corps...Je commençais par son tee-shirt que j'arrachais plus que je ne lui enleva,puis son soutien-gorge parti rejoindre son tee-shirt...Ses petits têtons étaient déjà bien durs,dressés fiers et arrogants.Je ne résista à l'envie de les prendre à pleine bouche,comme un bébé affamé l'eut fait sur le sein de sa mère.Je suçais,mordillais doucement,les titillais à tour de rôle,les caressais,pendant que ma belle se tortillait de plaisir et poussais d'agréables gémissements.Je n'en étais que plus excitée d'ailleurs...Ma bouche descendit le long de son ventre laissant sur son passage une trace de ma salive.J'atteints tres rapidement sa petite chatte qui dégageait une délicieuse odeur d'envie de jouir...Je soulevais sa jupe,et decouvrit le plus merveilleux des spectacle...Sa culotte arborait une tache d'humidité qui allait en s'agrandissant.Elle mouillait deja abondament,et c'était moi qui lui provoquais cela,j'en étais presque aussi fière qu'excitée...Entre mes dents j'attrappais le haut de son slip que je fit descendre sur ses cuisses.Elle m'aida pendant cette delicate manoeuvre en soulevant son bassin pour faciliter la descente de ce morceau de tissus devenu genant...Je remontais alors le chemin suivit par le slip avec ma langue.J'adorais lecher sa peau...Cette odeur de chevrefeuille me rendait dingue. J'arrivais sans me presser à l'endroit tant convoité,mais je ne lui montrais pas à quel point j'étais impatiente de la sentir jouir sur ma langue...Je voulais qu'elle prenne tout son temps,qu'elle apprécie cet instant qui n'était rien qu'à elle. Son adorable chatte à peine recouverte de poils était deja bien ouverte et son petit bouton gonflé attendait impatiemment son dû. Du bout de la langue je vins le titiller,puis je passais ma langue de haut en bas en prennant bien soin d'appuyer plus fortement sur son delicieux clito quand je passais dessus.Elle soulevait le bassin à chaque passage comme pour intensifier la pression de ma bouche sur sa chatte.Je n'entendais plus que ses ahh ses ouiiiii encore ses gemissements et rales de plaisirs.Plus elle gémissait et criait plus elle m'excitait.je contractais durement les muscles de mes cuisses,puis les relâchais ce qui produisait comme une masturbation.J'aimais cela en plus...Sa main se posa sur ma nuque soudainement,elle maintenait ma tête fermement posée contre sa chatte et soulevait son ventre afin que je ne puisse plus jouer avec elle.Ma douceur voulais jouir maintenant...J'accentuais aussi vite que je pouvais les contractions de mes muscles,j'espèrais bien ainsi jouir avec elle. Ma langue se faisait plus rapide et surtout tres gourmande sur son clito qui n'en pouvait plus,quand je sentis m'inonder la bouche un chaud et delicieux liquide...Je buvais cette jouissance comme un veritable nectar. Plus je buvais,plus elle en donnait,et ne semblait ne plus vouloir s'arreter...Un spasme me saisit le corps,à mon tour je me mit à trembler,j'étais comme electrisée et tout mon corps était tendu à l'extrême...Une vague de bien etre m'envahit,une vague de délivrance aussi...Je sentais ma culotte s'inonder de ma jute qui était tout aussi abondante que celle de ma chérie,abondante et odorante...Nos odeurs mélangées ne cessaient plus d'intensifier notre excitation,et nous en voulions d'avantage.Seulement que voulions nous de plus? Cela elle et moi l'ignorions encore à ce moment là...Comment admettre à cet age si jeune que nos chatte reclamaient deja d'etre prises et defoncées? Nous n'avions pas la moindre idée de ce que nos corps allaient nous reclamer par la suite,mais nous savions en revanche que nous allions le decouvrir bien vite,car nous avions l'intention d'amménager notre petit paradis en un véritable petit nid d'amour où seules elle et moi serions conviées à nous aimer,autant de fois que nous le voudrions et surtout bien à l'abri des regards indiscrèts car n'oubliez pas que nous étions chez les bonnes soeurs,et que si nous avions été découvertes une terrible correction magistralement appliquée avec la regle de la mère supérieure(cette garce) allait nous être donnée,et pour en avoir deja fait les frais une fois,je ne tenais absolument pas à recidiver l'expérience...

Nous redescendimes lentement de notre petit nuage,sans dire un mot elle se leva à moitié pour se mettre sur son coude,puis m'embrassa delicatement mais longuement sur la bouche.
<<erci mon délice..Je t'aime tu sais...>>
Waouhhh, elle m'aimait! Ma déesse venait de me dire "je t'aime"...J'en fut émue jusqu'aux larmes et lui dit tout bêtement:
<<Moi aussi mon ange,moi aussi je t'aime...>>
Là dessus nous nous sommes relevées pour remettre un peu de soin dans notre tenue,nous nous enlevâmes mutuellement chaque petit brin de foin collé dans nos tignasse en riant comme des folles,puis nous sommes redescendue,c'etait deja l'heure de rejoindre les autres pour l'heure de l'etude car nous avions loupé celle du goûté???Enfin pas tout à fait,puisque j'étais rassasiée de ma belle et quelle elle l'était de plaisir.....
Cette nuit là je crois avoir dormis comme un bébé mais mes rêves furent tous hantés par lescris de plaisirs que poussait ma déesses d'amour....

Voilà c'est ainsi que nous avons découvert notre p'tit coin d'paradis.....
Par soumise88 - Publié dans : journal intime
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés