Mercredi 8 juillet 3 08 /07 /Juil 08:59
Une fois de plus,cette toute première découverte fut faite avec celle que je nommais amoureusement ma divine,mon égérie,mon bébé,enfin bref,tous ces petits surnoms que l'on se dit lorsqu'on est amoureux.....

Depuis quelques jours,ma douce se faisait chaque fois plus belle trouvant sans cesse une tenue vestimentaire pour être encore plus sexe et provocante...Naivement je pensais qu'elle excacerbait ma jalousie naturelle à son egard...Que nenni,cela n'était pas la réelle motivation de ce changement spectaculaire,de plus,elle mettait un soin tout particulier à m'éviter,me fuyant même du regard....Il se passait quelque chose que j'ignorai et déjà j'envisageais le pire....Un soir n'y tenant plus,je me dirigeais droit vers sa chambre,sans frapper j'ouvris la porte à toute volée et avant de lui laisser le temps de comprendre ce qui se passait je lui dis ceci:
<<Aux douches,vite tu as cinq minutes,ne traines pas!>>
Je tournais alors les talons stupéfaite de mon audace,car jamais oh grand jamas je ne lui avais parlé ne serait-ce qu'une seule fois sur ce ton si autoritaire,et je m'attendais donc naturellement à descendre aux douches et à l'attendre en vain.A ma grande surprise,presque plus étonnée que moi,elle me suivait de quelques secondes.
Arrivées aux douches,je pris le soin de fermer la porte à double tours(on ne sait jamais avec les filles...)et sans me demonter,mais avec un peu moins d'autorité dans la voix(je n'aime pas être autoritaire) je lui sommais de s'expliquer sur le champs:
<<Et ne me racontes pas de bobards,je te connais bien,je saurai si tu me ments...>>
Là,mon bébé si fragile fondit en larmes...Je ne savais plus quoi faire mais decidais de ne pas intervenir pour qu'elle cesse de pleurer,apres tout si ses larmes pouvaient aider à comprendre son comportement,je n'allais pas tout mettre en péril...
<<Mon délice(c'est ainsi qu'elle me surnommais),je suis désolée,je ne voulais pas,je te le jure,crois-moi>>
<<Bien...Et qu'est-ce que tu ne voulais pas bébé?>>
Là entre deux sanglots elle m'annonça qu'elle était amoureuse,mais pas de n'importe qui ou quoi non non ma belle était raide dingue d'un garçon,un mec qui avait 10 ans de plus que nous...la garce! Amoureuse d'un homme!!! Ben ça alors! Je m'attendais à tout même à une éventuelle rupture,mais CA...J'étais à des années lumières de le supposer seulement.Quand elle eut terminé son récit,devinez qui fondit en larmes? Moi,oui...J'étais anéantie,sous le choc,et qui plus est complètement terrorisée à l'idée de la perdre....
Elle me consolait du mieux qu'elle pouvait me jurant qu'elle ne me quitterait jamais,qu'elle m'aimait,et patati et patata,tout ce que je savais c'est que les mains de ce porc allaient toucher son corps,caresser celle que je vénérait...Rien que l'image d'eux deux entrain de faire l'amour me donnait des nausées....Puis subitement ma belle me fit une proposition:
<<Ecoutes-moi mon délice,pourquoi m'obliger à choisir entre toi et lui? M.... je ne le vois pas souvent tu sais,laisses moi le rencontrer de temps à autres,et ne me forces pas à rompre avec toi,tu sais que je t'aime,jamais je ne pourrais me passer de toi...Dis oui s'il te plait....>>
Je réfléchis quelques secondes et acceptais sa proposition en lui faisant me promettre de me garder l'essentiel de son temps et de ses faveurs.J'étais de toutes façon prête à tout et n'importe quoi pour ne pas perdre mon bébé d'amour,alors cet arrangement me convenait plutot bien finalement,même si l'idée de devoir la partager me répugnait encore.
<<Ok bébé,tu as gagné,gardes ton M.... et restons tout de même ensembles>>
<<Merci...Merci mon ange,(c'était moi aussi l'ange!!!),tu ne le regretteras pas tu verras.D'ailleurs pour te remercier mon délice,mercredi prochain je te ferai une surprise quand tu viendras me rejoindre au grenier à foin...Tu viendras hein?...>>
Evidemment que j'allais venir! Je n'allais quand même pas manquer un rendez vous avec elle et me priver d'une surprise qui plus est!! Soumise oui... stupide absolument pas!
La semaine me sembla durer une éternité...je puis vous assurer que pour être certaine de ne pas manquer cette surprise que j'imaginais etre sublime,je ne fis pas la moindre entorse aux règles en vigueur,et même la mère supérieur(cette satanée garce!!!) en resta sur le cul...Tellement surprise d'ailleurs qu'elle m'octroya généreusement une heure de sortie supplémentaire.Avait-elle dans l'idée de m'inciter à perséverer dans la voie de la sagesse?,Je l'ignore,mais je m'en foutais royalement de ce qu'elle espèrait cette salope! Bref,le fameux mercredi arriva enfin,j'expédiais les devoirs,les actes de contitions, les avé maria et autres conneries du genre avec la vitese de la lumière,j'en fis de même pour le dejeuner,et attendis avec impatience que ma belle s'eclipse discrètement,puis jugeant que les quelques dix minutes que je lui avais laissées étaient plus que suffisantes,c'est en courant que je me précipitais vers notre petit coin de paradis rien qu'à nous.....Ahhh ce grenier à foin!!!!!Je vous conterai comment nous l'avons découvert....
Je me présentais à la porte et presque timidement je demandais la permission de grimper à l'échelle pour la rejoindre.Permission accordée cela va sans dire. Arrivée au dessus je fus presque déçue de la voir juste allongée,encore vêtue comme à l'accoutumée mais je n'eu pas le temps de le lui faire remarquer que déjà elle tapotait de sa main gracieuse la place qu'il y avait àcôté d'elle:
<<Viens là bébé,mets toi contre moi>> me dit-elle alors...Pour sur que j'allais me coller contre elle et plus vite que ça encore....A peine étais-je contre elle qu'un etrange dialogue s'instaura:(là suivez bien....)

elle: <<bébé...tu m'aimes n'est-ce pas?>>
Moi: <<Bien evidement ma belle que je t'aime,pour....>>
elle<<Tu m'aimes,donc tu as confiance en moi hein?>>
moi: <<Mais oui pourquoi ces questions à la fin?>>
elle: <<Tu obéirais sans discuter si je te deande quelque chose mon coeur?>>
Moi<< oui,je l'ai toujours fait jusque là,alors quoi?>>
<<Tres bien bébé,je te mets à l'épreuve alors...>>
J'ignorais toujours où elle souhaitais en venir mais j'avoue que cela commençais à m'exciter quelque peu...Puis cette autorité qu'elle avait dans le ton de sa voix me laissait penser que je n'allais pas regretter de lui obéir....

Elle: <<allez,lêves-toi,et va te mettre debout contre cette poutre là bas...Allez secoues toi un peu on a pas toute la nuit non plus...bouges bon sang!>>
Houla là il fallait faire vite...J'executais sans broncher l'ordre reçu...Debout contre cette enorme poutre,j'attendais la suite des évnements.Ma belle vint me rejoindre,ligotta mes mains et les accrocha à un clou fixé dans le bois au dessus de ma tête...je ne l'avait meme pas remarqué celui là!!!!  elle,me mit un bandeau sur les yeux,  puis commença à me deshabiller.D'abord mon tee-shirt,puis mon soutient gorge,duquel mes seins déjà généreux pour mon âge(j'avais pas plus de 13 ans) en jaillirent comme impatients d'être embrassé tripoté malaxés,sucé.....Je sentis ses mains descendre le long de mon ventre,degrafer ma petite jupe de vichy bleu,puis mon slip qu'elle descendit d'une main experte...Je ruisselais déjà tant l'excitation du moment était intense.....
Elle:<<Bébé,ne crains rien,je vais mettre des gants de communiante,j'aimerai expérimenter de nouvelles sensations,tu es ok pour ça?>>

Moi dans un souffle: <<oui bien sur,tout ce que tu veux mon ange...>>
Effectivement,les mains gantées me procuraient des sensations indescriptibles...J'en frissonnais de bonheur....Tout à ma delectation de ses divines caresses,je ne perçus pas le bruit qui se faisait autour de moi,j'étais ailleurs...loin...Sa langue s'insinua entre mes levres,puis descendit sur mes tetons fierement érigés qu'elle suçota quelques secondes,puis continua à descendre pour atteindre ma chatte dégoulinante de mouille odorante....de ses doigts(toujours gantés) elle ecarta les grandes levres et vint coller sa langue contre mon clitoris deja tres excité.Elle s'appliqua à me lecher abondament la chatte durant plusieurs minutes,jusqu'à ce que vaincue je finisse par lui jouir sur la langue....C'était la première fois qu'elle me faisait jouir comme ça,j'entends par là,avec sa langue evidement..
Elle: <<Tres bien ma belle,passons à la suite maintenant>>
Elle décrocha mes mains les delia me mit à genous jambes tres ecartées puis me rattacha les mains dans le dos...là je commençais à avoir peur,mais j'étais bien trop excitée pour le lui avouer.
Elle: <<bébé,tu va maintenant ouvrir tres grand la bouche s'il te plait,et ne poses pas de questions,fais ce que je te dis c'est tout>> J'ouvrais donc aussi grand que je pouvais ma bouche . Je sentis venir buter quelque chose de chaud long et dur sur mes levres...Je n'osais pas imaginer ce que cela pouvait etre.....Quoique j'en avais une vagueidée maintenant.....Cette chose s'infiltra loin dans ma gorge,si loin que j'en eu la nausée,puis,elle commença a faire quelques allers retours pour me donner le rythme à suivre....

Elle<<Allez bébé,c'st à toi de faire,vas-y et appliques toi>>
Je faisais non de la tete,je refusais,mais ma belle vint à mon secours et me montra coment m'y prendre...nos deux langues jouaient à se chercher sur le dessus de cette chose,elle se rencontraient puis se séparaient pour mieux se retrouver. Elle m'encourageait à bien faire et cela l'excitait réellement,alors je fis de mon mieux pour qu'elle éprouve plus de plaisir et mis tout mon coeur à l'ouvrage.....Elle s'était discretement retirée de ma bouche pour me laisser faire seule selon mon inspiration. et s'occupait de me doigter fievreusement la chatte qui était maintenant tres ouverte...Un jet d'une substance gluante et chaude m'arriva sur le fond de la gorge et j'eu de suite des hauts le coeur, je m'appretais a recracher lorsqu'elle me dit
<<Ah non bébé,pas ça! Tu avales,tu verras c'est bon,>>,puis elle  colla sa bouche sur la mienne pour faire taire toutes protestations inutiles....La substance se mela à nos salives ce qui eut pour effet immédiat de la rendre plus fluide,et plus "digeste" je dirai....
Une voix d'homme s'eleva soudain
<<Dis donc tu avais raison,ton bébé sera une super suceuse de queues plus tard...>>
Ca y est je comprennais enfin ce qui venait de se passer. La garce...Elle avait osé me faire ça! Elle  me retira le bandeau des yeux et dit
<Bébé,je te présente M...,M...voici mon bébé>>,puis elle ajouta alors à ma grande surprise:
<<Bon,maintenant,restes si tu veux ou pars,mais je te préviens que tu n'empecheras pas ce qui va se passer aujourd'hui mon coeur...>>  Là dessus elle se mit à quatre pattes,tendit son adorables cul en direction de son chéri du moment et lui dit:
<<M;;; Je suis toute à toi...>> et lui me regarda et me dit en me fixant droit dans les yeux
<<Regardes bébé,ta divine salope va hurler,je vais te la faire gueuler comme tu ne l'as jamais fais avant...Oh oui elle va gueuler tellement elle va aimer ça...hein salope que tu en veux???>>  J'avais les larmes qui me jaillissaient des yeux.Je detestais entendre ce porc parler d'elle comme ça...Il etait immonde et répugnant,mais d'un autre côté,la voir se faire baiser par quelqu'un d'autre et la voir jouir m'electrisait littéralement,aussi je décidais donc de rester là et d'assister à la suite des évenements.
Elle se caressait la chatte furieusement,se doigtait généreusement pendant que lui se frottait la queue contre son petit trou,je suppose que c'etait histoire de redonner un peu de vie à la chose molle qu'il tentait de réanimer entre ses doigts.....
Elle me demanda alors de me mettre juste en face d'elle,puis de me laisser aller à me caresser...Elle n'eut pas besoin de me supplier pour que j'obtempere rapidement....Nous nous regardions nous caresser mutuellement,il n'y avait plus que nous deux au monde. Je la trouvais tellement belle à se donner du plaisir que même sans me caresser j'aurai été capable de jouir,oui juste à la regarder se faire du bien,cela me suffisait amplement...Soudain elle cria
<<M.... viens,prends moi,maintenant...>>  et l'immonde rustre la pénétra avec force.Elle hurla si fort qu'une seconde je fus tenté de me lever pour lui arracher les yeux,mais quand je la vis jouir aussi intensément,aussi abondament,je vint me placer sous elle et entrepris de lecher toute cette jute abondante qui coulait de sa chatte.Cela du lui faire un putain d'effet,car elle se mit à juter de plus belle et à crier encore plus fort...Plus elle criait plus elle était belle...j'aimais la contempler entrain de s'envoyer en l'air comme ça.  Lui...il lui jouie sur le cul,le lui claqua et dit
<<Bon les gouinasses,c'est bien beau et bon,mais j'ai autre chose a faire maintenant,en plus le quart vient juste de sonner,salut les salopes!!!!>>, et il disparut aussi silencieusement qu'il etait venu.
repue heureuse,ma belle se coucha sur le dos m'incita à me mettre à côté d'elle et me dit tout en passant sa main sur les poils fins de ma chatte encore toute mouillée
<<Merci mon ange,tu as été géniale,je t'aime...Tu sais quoi bébé?>>
<<Non mon coeur,dis moi...>>
<<ben M.... je ne vais plus jamais le revoir c'était juste pour savoir si tu m'aimais au point d'accepter de me partager...C'est la plus belle preuve d'amour que l'on m'ai jamais fait tu sais...>> elle s'appuya sur son coude pencha la tete et posa delicatement ses levres sur les miennes.Un baiser tendresse,amoureux,ceux que je preferai d'ailleurs....
Nous nous sommes rhabillées,puis reveuses songeuses et les chattes trempée de jute nous avons rejoint le refectoires pour la prière de 17h...Ca pour prier nous avons prier,mais je ne suis pas certaine que les soeurs auraient apprécié le contenu de nos prières...Ahhhh si elles avaient su cela les pauvres.........Voilà,c'était l'histoire de ma première pipe d'adolescente.Depuis je pense avoir améliorer mon style,mais cela seul Maitre peut en juger,et j'avale maintenant avec devotion et adoration la jouissance de Maitre que je considère comme une royale récompense......Merci Maitre de me permettre de revivre ces instant bénits de mon adolescence de lesbienne convaincue...Grace à vous votre soumise revis et cela n'a aucun prix pour votre chienne.Merci mille fois,merci infiniment.

Pour l'anecdocte M.... n'a jamais rapporté les gants blancs de communiante...Je me demande ce qu'il a bien pu en faire...Des gants en soie blanche,quel rustre quand même....Nous nous sommes faites punir pour ça,mais bon,ça valait bien les vingt coups de regles appliquées sur le cul par la mère supérieure (cette maudiote salope!!!) finalement.......
Par soumise88 - Publié dans : journal intime
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés