Jeudi 10 septembre 4 10 /09 /Sep 13:05

Ado,j'avais la "chance" de ne pas aller en classe le mercredi,et lorsque je n'étais pas mise en retenue pour effronteries ou/et indiscipline,ma journée ne débutait qu'à 6h45,au lieu du très matinal 6h tapante! Ce mercredi là,j'avais autre chose en tête que de me farcir trois heures de cathéchisme,au moins deux bonnes heures de confession,et le reste de la journée à faire d'éventuelles corvées ménagères....Donc je décidais de jouer le remake du malade imaginaire avec en tête l'idée de rendre au centuple à ma déesse tous les délicieux moments de la nuit passée... Je commençais par me mettre sur le front un gant de toilette imbibé d'eau brulante...J'ai faillit me griller le peu de neurones qu'il me restait tant c'était chaud!!!  J'appelais la soeur d'une voix presque au bord de l'extrême onction...Soeur Marie chose,s'il vous plait....
Oui ma fille qu'y a t-il?
Une chance c'était de loin la moins salope de toutes,et surtout la plus naive....

Ma soeur,je ne me sens pas très bien ce matin...Accordez moi s'il vous plait la permission de rester au lit pour aujourd'hui....
Elle s'approcha de moi,posa sa main fraiche sur mon front,et là à mon grand étonnement je l'entends dire:
Ah effectivement mon enfant...Vous semblez avoir de la fiêvre.Soit,reposez vous ce matin,et à midi je vous ferai porter un bol de potage et de l'huile de foie de morue cela vous requinquera bien vite ma fille....

Incroyable!!! Elle mordait à l'hameçon et avalait même l'appat la ligne et tout le reste!!! Je me félicitais intérieurement d'être si bonne comédienne,et remerciais chaleureusement la soeur pour sa tres grand mansuétude!!! Tu parles,je la maudissait (moins que les autres certes),et l'envoyait tout de même mentalement au diable....
La porte de ma chambre se referma doucement et je me mis à penser à la nuit écoulée qui me laissait dans un état de fatigue intense...Fatiguée oui mais alors quel bonheur ce fut cette nuit....

Ma belle avait pour je ne sais quelles raisons decidé que c'etait à mon tour de gouter aux joies d'une langue qui va et vient sur ma chatte...D'habitude j'étais plutôt heureuse de la faire jouir ainsi et ne demandais pas qu'elle me rende la politesse,je m'occupais de mes besoins toute seule ou quelques fois ma chérie me caressait de ses doigts habiles,c'était un regal pour moi,une récompense en soi que de pouvoir jouir sur ses mains...Bref,alors que tout le monde était sensé être endormit,j'entendis un leger grattement à la porte de ma chambre,grattement que je reconnaissais entre mille bien sur...Je soufflais un <<Oui entres>> pas tres fort car ma chambre, par je ne sais quel hasard, etait juste à coté de celle de la surveillante de l'etage,et se faire piquer à jouer les broutes minous pouvait nous couter tres cher corporellement parlant....Elle entra vite fait...
<<Mais qu'est-ce que tu fiches la ma belle???>>
<<Chuuuut tais toi ce soir c'est pour toi...>>
Pas le temp de dire un mot de plus,la voila qui pose ses levres sur les mienne,sa langue force ma bouche(mais pas trop), nos deux langues se retrouvent et commencent alors un balai infernal. De ses mains elle m'impose de m'allonger completement,je suis sans resistance et obéis aveuglément... Rapidement elle tire les couverture et je me retrouve à sa merci les jambes deja ecartées et la chatte mouillée,excitée comme jamais...Elle releve ma chemise de nuit jusqu'au seins,attrape vigoureusement un teton entre ses doigts sans me lacher du regard,je suis comme hypnotisée par le bleu de ses yeux,et là doucement je vois sa bouche descendre sur l'autre teton dur et pressé d'etre sucé.Je n'ai pas été déçue...Elle a sucé mordillé titillé jusqu'à ce que je la supplie de cesser...Puis sa bouche a tracé un sillon brulant de salive jusqu'a mon entre jambe...Enfin j'allais etre aussi savament et amoureusement léchée...Proche de l'évanouissement j'écartais d'avantage les cuisses sous la pression de ses mains...Je remontais les jambes vers moi et lui laissais voir ma chatte sans aucune pudeur...Elle suintait dégoulinait,bavait...Ma belle la regarda quelques seconde,jouant avec son doigt sur mon clito gonflé comme si elle faisait une decouverte,puis sans crier gare elle fondit dessus pour me devorer littéralement la chatte...Sous la surprise de l'attaque je poussais un petit cri,mais aussitot une claque violente sur la cuisse me rapella à l'ordre...Tais toi bon dieu tu va nous faire piquer...Et elle se remit à lecher avec encore plus de conviction...

<<Bébé,arretes,je crois que je vais....>>
<<Non tu attends encore un peu!>>
Ses doigts entraient et sortaient de ma chatte avec une aisance deconcertante...Sa merveilleuse langue lechait sucait aspirait avec une telle adresse que je manquais à maintes reprise de jouir sur sa langue.Pour me retenir je me tortillais dans tous les sens,j'essayais de me concentrer sur autre chose mais les seules idées qui me venaient en tete c'etait elle !elle !elle! elle!!! ...Impossible de la chasser de ma tete....Subitement elle m'ordonna de tout lacher et de jouir sans plus cesser...Pas une seconde à perdre...Ma chatte lacha des jets de cyprine abondants et odorants que ma belle buvait sans en perdre une goutte...Tout en recueillant ma jouissance elle me doigtait genereusement et mon plaisir allait en s'amplifiant....
<<Oui mon ange,encore,vas-y jouies encore pour moi bébé...>>
Et comment que j'allais jouir encore pour elle...Je ne cessais plus d'ailleurs...Tout mon corps était tendu à l'extreme,à m'en faire presque mal,mais cela n'était rien comparé au plaisir reçu...
Cela dura de longues minutes,toutes les deux nous nous regalions de l'une et l'autre...Puis elle me laissa reprendre mon souffle quelques secondes,et me dit

<<Tu vois mon delice ce que tu me fais à chaque fois???Tu comprends pourquoi je t'aime TOI et pas une autre?>>
<<Oui mon bébé je comprends,mais pourquoi avoir voulu faire comme ça?>>Ben je ne pouvais pas dormir sans quelque chose sur ma totosse,alors je me suis dis que....Là dessus elle sortit de sa poche une sucette d'enfant,seule relique que les soeurs avaient dans un geste d'humanité incroyable,consenties à ce qu'elle la garde,puis apres avoir passé son pouce et son index sur l'anneau,elle passa la tetine de caoutchouc plusieurs fois sur ma chatte toujours trempée....Elle mit sa sucette en bouche et fit de grands bruits de succions terriblement excitants...
Tu vois quand j'étais ptite maman mettait du miel dessus pour que je dorme,ben ce soir ca sera toi mon miel...Elle me claqua un délicieux baiser sur la bouche et me dit en quittant ma chambre
Allez bonne nuit mon delice,fais de beaux reves,à demain mon bébé,je t'aime tu sais...
Je n'ai pas eu le temps de lui répondre qu'elle était deja repartie...Mes yeux lourds se fermaient...Je sombrais dans un profond sommeil peuplée de mains de langues de sucettes....Quelle délicieuse nuit.....

Par soumise88 - Publié dans : journal intime - Communauté : salope soumise
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés