Mercredi 24 mars 3 24 /03 /Mars 11:34
6.jpg Bonté Bonté divine je rage et boue de colère...Hier matin, alors j'effectuais mes servitudes quotidiennes imposées par Monsieur, "il"*, est revenu sur ses pas car il avait oublié son téléphone portable sur la table du salon. Prise et concentrée sur ma récitation de la prière au Maitre, avec conformément aux consignes requises par Monsier, mon plug et mon god en place, tête sur l'oreiller, cuisses largement écartées, cul haut et mes mains qui écartaient mes fesses,récitant avec ferveur et dévotion à haute et intelligible voix, je n'ai pas entendu "il" rentré et monter l'escalier...Oui, comme vous le pensez ,ce fut aie aie aie....Une scène violente a éclatée,durant pres de 4h30 je me suis faite insultée et mettre au rang de dernière des putes, j'étais certes vexée, mais pas plus que cela puisque largement habituée à ce genre de crises d'hystérie de la part de "il",non ce qui me contrariait le plus c'est que j'allais devoir expliquer d'où je tenais ce plug et ce god, puis comme il a retourné toute la cambre, il est également tombé sur les boules de geisha,dont il ignorait l'existence evidemment.Grâce au ciel il n'a pas trouvé la webcam que j'avais astucieusement planquée dans l'un de ses manteau...Sans doute a t-il pensé que je n'aurai pas assez de cran pour oser cacher quelque chose dans ses propres affaires...Ah la naiveté de certains hommes quelques fois dépasse tout ce que l'on peut imaginer...Bref, à cause de cette interruption je n'ai pas pu me rendre au service de Monsieur à l'heure habituelle, et Monsieur n'a pas manqué de me le faire remarqué dans un email...
Puisque j'allais devoir expliquer bientôt de quelle façons j'avais eu mes sex-toys, je me suis dis autant d'abord le raconter tel que je m'en souviens sur ce blog, et ensuite le lui raconter après avoir omis de mentionner certains faits réels...Donc voilà pour vous, l'histoire de mes jouets:

C'était un matin ensoleillé,je n'étais qu'à quelques jours de mon anniversaire, tout me semblait aller pour le mieux puisque "il" était parti bosser et ne rentrerai que très tard aux alentours de 21/22h...La jounée m'appartenait donc et même si dans ma cambrousse j'étais on ne peut plus isolé, cela ne me déplaisait en aucune manière. Je m'apprêtais à faire mes tâches ménagères quotidienne après avoir pris mon café sur la terrasse quand je vis s'avancer sur le chemin un express blanc que je ne connaissais pas. Je suis immédiatement rentrée pour me mettre à l'abri( quoi, on ne sait jamais ce qui peut arriver même à la campagne,puis je suis d'une nature trouillarde et timide moi...!) De ce véhicule en descendit une femme plutôt mignonne quand j'y repense, avec dans les mains un colis. Elle s'était certainement égarée et cherchais son chemin me suis-je dis, ben avec moi elle est pas rendue la pauvre, moi qui passe par Istambul pour me rendre au Maroc(ceci est une image pour vous faire voir mon excellent sens de l'orientation!),elle n'a pas fini de tourner en rond pensais-je en la regardant s'avancer. Elle a sonné à la porte, l'andouille que je suis, j'aurai du m'y attendre, mais j'ai sursautée et j'ai lâché la tasse que je tenais encore...Ne riez pas je vous jure que c'est vrai....J'ai alors ouvert la fenêtre, (rez de chaussée, moins de 95cm du sol) et me suis penchée pour répondre...Dialogue:

moi:"oui, qu'est-ce que c'est?"
elle: Bonjour mademoiselle, je cherche melle M....XXXX,"
moi :"oui, que puis je faire pour vous?"
elle "Signer cet accusé reception et prendre le colis apres m'avoir prouvé votre idendité..."
J'étais surprise, je n'attendais pas de commande, et encore bien moins de colis...Mais piquée par la curiosité je demandais tout de même a jeter un oeil sur le paquet avant de l'accepter. Il n'avait rien de particulier, le cachet de la poste était d'une ville que je ne connaissais pas, l'adresse qui y figurait était bien la mienne, mais comme elle était tapée à la machine sur du papier blanc qui avait été ensuite recollé sur le dit paquet,impossible de savoir ou de reconnaitre qui en était l'expéditeur, d'autant que la case qui mentionnait la personne qui envoyait le colis était illisible...J'allais chercher ma carte d'identité puisque la mention "à remettre en main propre" figurait en rouge sur le colis, je signais hâtivement le bordereau de réception,pris le colis et après avoir dit aurevoir à cette agréable jeune demoiselle, je rentrais chez moi bouillonnate d'impatience. Le paquet en plus d'être bien ficelé était également scotché ,ça personne n'aurait pu l'ouvrir sans que cela se voit,'est sur. Bref, après 10 bonnes minutes de combat je réussis à l'ouvrir, et là j'ouvrais des yeux ronds comme des billes. Sur le contenu du paquet une lettre dont j'aurai reconnu l'écriture entre mille,celle de ma douce,mon amour mon bébé....qui disait "A lire avant de découvrir.." Je lu donc la lettre:

Mon adorable petitdelice,

Oui je sais l'étonnement qui est le tien au moment ou tu me lis, je te connais si parfaitement que je peux même voir ton sourire et cette petite larme d'émotion au coin de ton oeil...N'est-ce pas vrai mon coeur?  Oui c'était vrai,je souriais béatement et je sentais rouler sur ma joue cette larme...Je continuais de lire.

Merci ma chérie pour le magnifique cadeau que j'ai reçu pile le 26,'(date de l'anniversaire de ma douce ondine) ,cette bague avec le symbole de l'infini traversé par un serpent est on ne peut plus somptueuse. Je vois avec plaisr que malgrès la distance qui nous sépare en ce moment je peux compter sur ta fidélité(symbole du serpent) pour l'éternité, et cela me touche profondément...Cessons là les blablas et passons maintenant au contenu de ton cadeau d'anniversaire...Allez ne sois pas timide et soulève cette feille de soie s'il te plait...T'inquiète pas mon délice,ça ne mord pas,ça ne saute pas, ça ne fait rien d'autre que te procurer d'infinis plaisirs...Ca y est c'est ouvert hein, alors je te laisse partir à la découverte de tes nouveaux instruments que l'on nomment plus communément des sex-toys...Bien qu'imparfait ton anglais j'en suis sur saura te faire la traduction et deviner quoi faire de tout ceci...Racontes moi tout dans ta prochaine lettre,puisque j'ai aussi les même en te lisant j'utiliserai celui que tu as expérimenté comme cela je saurai si tu l'as utilisé à bon escient par la jouissance que j'en tirerai...

J'ai beaucoup de travail ma chérie, aussi je dois te laisser là, mais n'oublies jamais combien je t'aime, sois certaine de la fidélité de mon coeur à défaut de celle de mon corps...Tu me manque tant bébé...

Ta naïade,ta divine ondine juste pour toi....
XXXXXXX

Et dans cette boite sous ce papier de soie se trouvaient effectivement de quoi combler mes frustrations sexuelles du moment; un plug,deux paire de boules de geisha et mon god lisse,avec s'il vous plait, plus d'une trentaine de pile...Sait-on jamais avait-elle du penser...Le hic, c'est que jamais je n'avais vu de sex-toys, alors m'en servir me paraissais être bien compliqué. Dans chaque boite il y avait un mode d'emploi qui m'indiquait le bon fonctionnement de chaque petit appareil...Je suis alors monté dans la chambre conjugale,qui à l'époque ne l'était déjà plus, me suis dévêtue et mise juste devant la glace de mon armoire, saisis le 1er qui me tomba sous la main,évidement ce fut le god lisse, j'actionnais alors la molette située au bout de cette petite chose qui comme par magie se mit à vibrer très vite et très fort, au point de le lâcher sur le lit tant je fus surprise. Je me suis assise sur le bord du lit, toujours devant cette glace, puis j'ai re saisis le god et tandis avec une main j'écartais les lèvres fines de ma chatte, je posais délicatement le bout du god sur mon clito gonflé et excité...Waouhhhhhhhhhh ce fut stupéfiant, à peine posé dessus mon clito me chatouilla très fort,je retirais le goe pour le reposer,puis le retirais à nouveau pour l'y remettre...J'adorais ces nouvelles sensations. Tout mon corps bouillonnait mes tétons étaient devenus très durs, très sensibles aussi, alors je posais le god sur un de me téton, puis sur l'autre, c'était divinement bon,mais mon clito en feu exigeait que je revienne illico dessus...Tout en jouant ainsi, je me regardais dans la glace, c'était étrange de me voir changer de visage, d'expressions quand cela me faisait du bien...Etrange oui mais tellement excitant aussi...Je posais à nouveau le god sur mon bouton et décidais de ne plus l'y enlever...Je crois me souvenir que je n'ai pas eu le temps de compter jusque dix, que quelque d'absolument indéscripible me traversait de part en part, et que durant ce fabuleux moment, je hurlais de grâce et de bonheur, le prénom de ma belle, en voyant le jet que mon bouton lachait...un jet d'un liquide visqueux attérit sur la glace et coulait doucement sur celle ci.Avec mon index je touchais ce liquide épais et jouais à écrire le prénom de ma douce...Je porta le doigt sous mon nez pour sentir un excitant arôme. Je pratiquais chaque jour la masturbation, mais cela était incomparable avec ce que je venais de vivre.
J'attendis quelques minutes que mes jambes cessent de trembler, puis je me levais  pour aller m'assoir à mon bureau d'ou je sortis une feuille blanche et griffonnais dessus:

Ma tendresse, mon bonheur,mon Amour,

voilà je viens de faire une exceptionnelle expérience avec ton cadeau d'anniversaire reçu aujourd'hui même, laisses-moi t'en remercier en te contant ce qu'elle fut.....

Et cette correspondance érotique dura des années, correspondance dans laquelle je lui narrais avec autant de précisions possible mes fantasmes et dans laquelle mon ange me répondait en racontant le plaisir ressentis de les avoir assouvis pour moi.

Chaque fin de lettre se finissait invariablement dans ma chambre devant la glace jambes écartées prête à officier avec mon jouet préféré.

Le plug, je ne l'avais jamais réellement essayé,j'avais bien trop peur de mettre cet enorme truc dans mon anus, c'est Monsieur qui m'a fait vivre cette expérience nouvelle et c'est encore Monsieur qui apprend à sa chienne comment en tirer le plus de plaisir possible.

Les boules de geishas n'ont elles jamais été utilisées, mais uniquement sorties de leur emballe respectif pour y être à nouveau replacer. Je ne vois pas comment ces quatre boules pourraient me donner plus de plaisir que mes gods ou mes oeufs vibrants...Cela dit il n'est sans doutes pas impossible que Mon Maitre m'en fasse découvrir les joies...Ce sera à Monsieur de juger du bien fondé de leur utilisation à l'avenir...

C'était l'histoire de l'arrivée de mes jouets dans ma sexualité dont j'explorais encore les multiples possibilités de plaisirs.....


*"il" représente celui qui me sert accesoirement de mari.
Par soumise88 - Publié dans : journal intime - Communauté : salope soumise
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés