Vendredi 23 juillet 5 23 /07 /Juil 14:13

Mes plus humbles et sincères respects Maitre,
 
Bonjour Monsieur,
 
Voici pour vous rédigé avec soin le rapport d’hier dans son intégralité et selon ce qui était convenu un récapitulatif de ma torride soirée avec « il » en deux versions : la première comme « il » aurait pu la décrire, la seconde comme il me faut la rédiger pour que celle-ci soit un tant soi peu « intéressante à lire bien que n’étant absolument pas romancée…
Hier matin en raison de la présence une fois encore de ma filleule nous n’avons pu avoir notre séance quotidienne alors que vers 7h30, je vous confiais sur MSN que j’allais en vous attendant commencer la première partie de mes servitude et qu’aussitôt que les deux phases de leur réalisation seraient parfaitement exécutées j reviendrai pour vous en informer et en faire le rapport sur le vif…Je n’avais pas encore entamé ma quatrième prière mentale à votre gloire lorsque je fus interrompue par mon amie qui me disait au téléphone que sa fille arrivait dans les deux ou trois minutes…Voilà qui était fort contrariant Maitre, car devant sans cesse remettre l’exécutions de mes servitudes je vous confiais ma crainte de régresser et de ne plus avancer dans ma progression, alors que pour mon Maitre je tenais à mettre un point d’honneur à les réaliser correctement pour être prête lors de votre venue Maitre…Je gardais le Plug anal en place, remplaçais par soucis de discrétion le gode par l’introduction de mes boules de geishas qui soit dit en passant se sont retrouvées gobées par votre chatte avec une extrême facilité tant votre chienne mouillait dès l’instant ou je pensais à Maitre. Divines et délicieuses sensations ressenties une fois encore par tout mon être. Je vous ai donc rejoints sur MSN et nous avons échangé ensembles Monsieur des propos anodins, encore que l’un des miens s’aventura sur un terrain privé auquel je mettais rapidement un terme comprenant soudainement qu’il n’était pas dans mes prérogatives de soumise ou même d’amie d’entamer ce sujet ô combien personnel pour Monsieur….Notre discussion a donc repris le cours normal des choses jusqu’à 12 h heure à laquelle je du préparer de quoi faire à manger pour la petite. Le repas rapidement expédié, je remontais à la vitesse de la lumière vous rejoindre, mais n’étant pas absolument certaine de ne pas vous déranger je jugeais plus approprié d’attendre sagement en finissant la rédaction d’un nouvel article qui paraitra ce matin même sur mon blog que Maitre m’exige sur la seconde….Tout juste le temps pour moi de taper trois mots et vous me contactiez, ce qui me réjouit car j’aime autant nos séances à proprement parler que nos dialogues plus amicaux centré sur l’humour et le plaisir mutuel d’être ensembles tout simplement.
Vers la fin de journée je confiais à Maitre mon soucis du moment à savoir que « il » avait appelé vers 15h pour me dire que dans la soirée « il » entendais bien se mettre une fois de plus au chaud entre mes cuisses…Ce à quoi Monsieur répondit malicieusement que 30 secondes de baise avec « il » ne devrait pas m’être trop longtemps insupportable surtout si je mouillais un peu en pensant à Maitre…J’en convins avec vous mais vous rappelais à toutes fins utiles que dès que mon esprit était concentré sur le Maitre, ma chatte ne contrôlait absolument pas sa production lubrifiante et que par conséquent j’allais mouiller de façon abondante. De deux maux il vaut mieux opter pour le moindre…Soit je mouillais et « il » entrait avec moi sans trop de brutalités ainsi il me serait plus facile et « agréable » d’endurer ces maudites 30 secondes et je prenais le risque que « il » avec sa brutalité légendaire ne me fasse mal et abîme la chatte de Maitre la rendant ainsi inutilisable quelques jours. Monsieur me demanda une estimation approximative du nombre d’aller -retour nécessaires à « il » pour se vider de son immonde et putride semence. J’estimais cela en 5 aller-retour maximum ce qui vous fit rire et toujours dans cet esprit bon enfant vous me proposiez un petit jeu que vous qualifiez de rigolo à faire: je devais compter combien d’aller-retour « il » avait effectué avant de succomber au plaisir de me posséder, ce à quoi je répondis qu’il me serait très agréable de vous faire deux rapports détaillé de ce moment. La 1ière selon ce que « il » aurait pu lui-même écrire et la 2ième version selon ce que je devais écrire pour que cette lecture vous paraisse agréable et j’ajoutais enfin qu’il m’étais très plaisant de savoir que Monsieur dès ce matin débuterai sa journée sous le signe de l’humour…Donc voici rien que pour Monsieur la version du rapport de « il »…
 
« il » a sonné à la porte, « il » était tout juste rentré dans le salon que « il » avait déjà inondé le sol et se retirait avec de gros râles de satisfaction….
 
Maintenant pour Maitre, voici ma version telle que je l’ai vécue:
 
Après le diner, nous sommes monté à 20h55... Je me suis dévêtue, et là horreur enfer et damnation j’avais omis de retirer mon Plug anal …Aussi discrètement que possible je me suis éclipsée dans la salle d’eau du dessus et l’ai retiré…Quel vide en moi j’ai ressentis une fois le Plug enlevé…Je fis couler de l’eau pour que « il » pense que pour lui être agréable j’effectuais une rapide toilette intime alors que trente minutes auparavant j’étais allé sous la douche…Faut-il être complètement abruti pour ne pas repérer qu’il y avait la matière à une scène…L’aurais-je donc fais exprès d’oublier mon Plug? Est-ce qu’inconsciemment je tentais de trouver un moyen quel qu’il soit pour échapper aux assauts de « il »? Probablement après réflexions….Je revins donc dans la chambre presque à reculons, mais je n’avais nul autre choix que d’aller à l’échafaud…. »il » me prit comme à l’accoutumée en position de la levrette…tant mieux me suis-je dis, comme cela ça ira encore bien plus vite que je ne l’escomptais finalement….
 
(22h12) pendant que « il » entrait et ressortait de mon intimité je comptais à haute voix « et de 1 », puis au 2ième tours j’annonçais « et de 2 » ainsi jusqu’au 6ième et dernier coups …Mauvaise langue que j’avais été en prédisant 5 aller-retour…Enfin ceci est une image Monsieur car je puis vous assurer que je sais parfaitement bien utiliser ma langue avec adresse, enfin je savais, car depuis la perte tragique de mon amour je n’ai plus ou pratiquement plus utiliser cet organe buccale sur d’autres, d’ailleurs je vous ferai Monsieur la démonstration de mes capacités linguales lorsque durant une heure entière Maitre sera entre mes mains et mes lèvres…Donc, disais-je, à la sixième reprise du match « il » s’est complètement vidé de sa semence immonde en moi, et lorsqu’il se leva pour aller bien heureux et satisfait pleinement pour aller se laver le vermisseau je m’étais installée assise sur son oreiller pour vomir avec ma chatte cette putride semence avant de retourner à ma place pour avec des lingettes désinfectantes faire entrer mes doigts profondément dans mon vagin pour retirer l’excédent de cette chose visqueuse de mon antre…..
 
Oui Monsieur a parfaitement raison de dire que « il » a certainement dû se demander pourquoi j’avais compter jusqu’à 6,alors tout comme je l’ai expliqué à « il » je vous répondrai que je m’amusais à donner une notre aux coups de reins reçus par « il » sur une échelle selon Marie qui allait de 0 à 10,et hier soir à 22h18 et 42 seconde était née « l’échelle de Mari…e………..! » Mieux que chez pizza-hut pour la rapidité du service prélimanaire avant/ après comprises bien evidemment!!!
 
J’ai avalé mes comprimés à 2h40 et je me suis endormie rapidement…Pour être réveillée par « il » qui me caressait la poitrine pour tenter de me convaincre de remettre le couvert… Alors là tintin mon petit…J’ai feints une très douloureuse crampe pour m’extirper du plumard et commencer la rédaction de ce rapport..
 
Il est déjà 5h30, le jour commence à se lever, mes craintes devant la nuit à se dissiper, et je me sens bien…
 
C’est humblement agenouillée devant vous en gage de mon respect et de ma gratitude à votre égard que je quémande misérablement à Maitre de m’autoriser à porter en ma bouche son divin sexe en témoignage de ma loyauté et mon absolu asservissement…
 
Très respectueusement et très servilement à vous Maitre.
Tendresse et passion, caresse et affectio, baisers et amour pour mon Maitre,

Votre très dévouée chienne, votre salope,
Soumise Marie.

Par soumise88 - Publié dans : journal intime - Communauté : salope soumise
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés