Mercredi 17 mars 3 17 /03 /Mars 08:34

Les fondements d'une relation SM

1. Conditions sine qua non pour une relation SM saine et joyeuse


Deux relations sadomasochistes ne sont jamais complètement identiques, mais certaines règles de base doivent toujours être respectées. Les relations sadomasochistes entre deux partenaires

doivent rester un jeu

pour les deux : elles ne doivent jamais dépasser certaines limites. Les règles suivantes devraient permettre aux couples de rester dans ces limites.


La Confiance :


Les activités sadomasochistes devraient permettre au couple de

construire et maintenir une relation forte fondée sur la connaissance qu’a chaque partenaire de soi et de l’autre et des limites de l’un et de l’autre.

Un couple qui se lance dans l’expérimentation de jeux SM est souvent un couple très intime qui aime communiquer et partager ses expériences. Son désir est aussi de

tester ses limites

. Une bonne communication entre le partenaire dominant et le dominé est indispensable au succès de la relation. Le partenaire dominé doit absolument exprimer ses sentiments avant et après les activités SM, et le partenaire dominant doit savoir écouter. Le partenaire qui domine doit aussi être capable de déchiffrer les signes non verbaux émis par le partenaire soumis. Chacun doit toujours savoir où se situent les limites de l’autre et jusqu’où le jeu peut aller. Cette compréhension parfaite apporte beaucoup de finesse à la relation. Cette nécessité d’une connaissance si intime entre les partenaires rend souvent difficiles les jeux SM avec des étrangers. C’est pourquoi même dans les clubs SM, ces jeux sont souvent pratiqués seulement entre les deux membres de couples établis.


Négociation et respect des limites :


Le joueur dominant doit connaître les pratiques sexuelles, les fantasmes, les limites et les tabous du joueur soumis. Il doit y avoir une

réelle discussion et négociation

autour de ce que chaque partenaire désire et de ce que chacun refuse. Ces limites varient d’un couple à l’autre et peuvent aussi évoluer au cours de leur relation. Mais elles ne doivent pas être modifiées sans

accord préalable

. Ces limites sont les frontières de la relation au-delà desquelles cette relation pourrait cesser d’exister.
Dans la dernière scène du célèbre film d’Adrian Lyne, "Neuf semaines et demi", le partenaire dominant introduit une troisième personne dans son couple et rompt le lien le rattachant à son partenaire, annonçant ainsi la fin de la relation. Ceci illustre bien le point de non retour atteint par le franchissement d’une des limites d’un des partenaires dans un jeu SM.

Vous avez certainement droit au respect de vos limites, mais vous devez les

verbaliser

, car "qui ne dit mot consent". Et si votre partenaire ne respecte pas vos limites, vous devez sérieusement remettre en question la valeur de la confiance que vous avez placée en lui ou en elle. Par ailleurs, raconter vos fantasmes sexuels à votre partenaire ne veut pas nécessairement dire que vous voulez les réaliser tous. Vous ne voudrez peut-être jamais réaliser certains d’entre eux. Il y a un grand pas entre les produits de l’imagination engendrés par la libido et les actions elles-mêmes.
L’écriture joue souvent un grand rôle dans les jeux sadomasochistes. Quelqu’un peut par exemple écrire un contrat déclarant sa soumission à son maître, comme dans "La Venus à la fourrure", où Sacher-Masoch signe un tel contrat pour sa maîtresse Wanda.

Par soumise88 - Publié dans : savoir vivre d'une soumise - Communauté : salope soumise
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés